Aller au menu Aller au contenu
Grenoble INP
Synthèse et propriétés de monocristaux, de poudres, films minces ou hétérostructures

Etudes à l'interface avec la matière biologique

Spectroscopie Raman

La spectroscopie Raman est basée sur l'interaction d'une lumière monochromatique avec les liaisons chimiques des matériaux et concerne plus particulièrement la lumière diffusée de façon inélastique, c'est à dire avec un changement d'énergie.
 

Contact

C'est une technique non destructive (puisqu'elle n'implique que des processus de diffusion), rapide, et surtout, sensible à l'ordre à courte distance, ce qui permet d'obtenir des informations différentes et complémentaires des techniques de diffraction.

La spectroscopie Raman permet :
  • l’identification rapide d’un matériau, puisque le spectre Raman est caractéristique d’un composé car directement lié aux vibrations des atomes,
  • la détection de très faibles variations structurales en fonction d’un paramètre externe (température, pression, contrainte),
  • la détection de la présence d'impuretés en faible quantité (0.5%),
  • l'analyse de couches minces (voire très minces) ,
  • l'étude de transitions de phase et de contraintes.

Le LMGP possède une bonne expérience de la spectroscopie Raman pour des oxydes variés, semi-conducteurs à grand gap (type SiC), matériaux à base de silicium (siliciures, SiGe, …).

Equipement du laboratoire

Spectromètre Horiba/Jobin Yvon LabRam
Possibilité de faire des analyses in-situ en fonction de la température (80 à 1500 °C), de la pression (jusqu'à 80 GPa), d'un champ électrique et sous atmosphère contrôlée.

Equipement accessible au LEPMI / CMTC

Spectromètre Horiba/Jobin Yvon T64000
Le CMTC, plateforme de caractérisation des matériaux de Grenoble INP est prestataire de services pour les secteurs public et privé.

Rédigé par Colette Lartigue

mise à jour le 17 février 2015

  • Tutelle CNRS
  • Tutelle Grenoble INP
Communauté Université Grenoble Alpes