Aller au menu Aller au contenu
Synthèse et propriétés de monocristaux, de poudres, films minces ou hétérostructures

Etudes à l'interface avec la matière biologique

> LMGP_Présentation > LMGP_Actualites

Séminaire LMGP - 11/09/2019 - Mme FAY Fabienne

Publié le 29 août 2019
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Colloque / Séminaire 11 septembre 2019
Grenoble INP - Phelma
3 parvis Louis Néel - 38000 Grenoble
Accès : TRAM B arrêt Cité internationale
14h - salle de séminaire LMGP - 2ème étage

Surfaces antifouling : de la conception à l’étude de leur activité

fay.jpg

fay.jpg

Dr. Fabienne – Faÿ
Laboratoire Biotechnologies et Chimie Marines, EA 3884, Université Bretagne Sud, 56321 Lorient Cedex
​​​​​​​

Abstract
En milieu marin, les biosalissures constituent une communauté extrêmement variée d’espèces telles que des bactéries et microalgues (appelées le microfouling) ou encore des algues, protozoaires et animaux invertébrés (macrofouling). Pour lutter efficacement contre ces salissures, le moyen le plus efficace à l’heure actuelle repose sur l’utilisation de peintures antifouling. Ces revêtements, composés de molécules à effet biocides, voient cependant leur utilisation remise en cause à des fins de préservation du milieu naturel. Parmi les solutions proposées, l’utilisation de revêtements anti-adhésifs (appelés fouling release coatings) est particulièrement recherché. Ces surfaces, dépourvues de biocides, possèdent des propriétés inhospitalières à l’adhésion des organismes. Néanmoins, ils présentent des inconvénients qui limitent leur développement.
Après une présentation détaillée des différentes stratégies antifouling existantes, nous aborderons les moyens d’études de ces surfaces en mettant l’accent sur les principales difficultés rencontrées. En effet nous avons développé différentes méthodes permettant une évaluation de l’efficacité, complémentaires en terme de temps d’analyse et complexité :
Analyses in vitro : évaluation contrôlée du développement du biofilm
Analyses in situ : évaluation complexe en condition réelle
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

mise à jour le 29 août 2019

  • Tutelle CNRS
  • Tutelle Grenoble INP
Univ. Grenoble Alpes