Aller au menu Aller au contenu
Synthèse et propriétés de monocristaux, de poudres, films minces ou hétérostructures

Etudes à l'interface avec la matière biologique

> LMGP_Présentation > LMGP_Actualites

soutenance de thèse de Joao AVELAS RESENDE

Publié le 18 septembre 2017
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In
Soutenance 27 octobre 2017
13H30 - Amphi M001 - RDC Phelma
Grenoble INP - Phelma
3 parvis Louis Néel - 38000 Grenoble
Accès : TRAM B arrêt Cité internationale
Free entrance - No registration

Oxydes semi-conducteurs de type p à base de cuivre: des matériaux aux dispositifs

Mots-clés:

semi-conducteurs, type p, oxyde de cuivre, Cu2O, photo-détecteur, cellule solaire

cliquer pour voir la liste des membres du jury

Résumé :

L'absence d'oxydes semi-conducteurs de type p de haute performance retarde le développement de d’électronique transparente et du photovoltaïque à base d’oxydes. Dans le groupe des composés semi-conducteurs, les oxydes à base de cuivre présentent des caractéristiques électriques, optiques et de fabrication prometteuses qui établissent cette famille de matériaux comme bien adaptés aux applications semi-conductrices de type p. Dans ce travail, nous nous concentrons sur la croissance de films minces d’une part de Cu2O dopée par des cations et d’autre part de CuCrO2, visant à améliorer leurs propriétés optiques et électriques. De plus, nous avons mis en œuvre ces films d'oxyde dans des dispositifs de jonction pn tels que des cellules solaires et des photo-détecteurs UV.
Dans le travail sur Cu2O, nous avons réalisé l'incorporation de magnésium jusqu'à 17% dans des films minces par dépôt chimique en phase vapeur assisté par aérosol, entraînant des changements de morphologie. La résistivité électrique a été réduite jusqu’à des valeurs de 6,6 ohm.cm, en raison de l'augmentation de la densité de porteur de charges jusqu'à 1018 cm-3. L'incorporation du magnésium a en outre eu un impact sur la stabilité de la phase Cu2O. En effet la transformation du Cu2O en CuO en conditions oxydantes est considérablement retardée par la présence de Mg dans les films, en raison de l'inhibition de la formation d’un type particulier de lacune de cuivre (split vacancy). L'intégration dans les jonctions pn a été réalisée avec succès en utilisant uniquement des voies de dépôt chimique en phase vapeur, en combinaison avec le ZnO de type n. Néanmoins, l'application de Cu2O dopé au Mg dans les cellules solaires présente un effet photovoltaïque très faible, loin des meilleures valeurs de l’état de l’art.
Dans le travail sur CuCrO2, nous démontrons la première fabrication d'hétérostructures de nanofils en configuration cœur/coquille ZnO/CuCrO2 utilisant des techniques de dépôt chimique adaptées pour des grandes surface, à faible coût, facilement implémentées à des températures modérées et leur intégration dans des photodétecteurs UV autoalimentés. Une coquille conforme de CuCrO2 avec la phase de delafossite et avec une uniformité élevée a été élaborée par un dépôt chimique en phase vapeur assisté par aérosol sur un réseau de nanofils ZnO alignés verticalement, obtenu par dépôt par bain chimique. Les hétérostructures ZnO/CuCrO2 cœur-coquille présentent un comportement rectificatif significatif, avec un ratio de rectification maximal de 5500 à ± 1V, ce qui est bien meilleur que les dispositifs 2D similaires rapportés dans la littérature, ainsi qu'une absorption élevée supérieure à 85% dans la région UV. Lorsqu'ils sont appliqués en tant que photo-détecteurs UV autoalimentés, les hétérojonctions optimisées présentent une réponse maximale de 187 μA / W sous une polarisation nulle et à 374 nm ainsi qu'une sélectivité élevée avec un ratio de rejet entre l’UV-et le visible (374-550 nm) de 68 sous irradiance de 100 mW.cm-2.

Membres du jury :

Prof. M.Cassir - Institut de Recherche de Chimie - Paris  - Examiner
Dr. C. Henrist - GREENMAT - Université de Liege  - Examiner
Prof. A. Barnabe - CIRIMAT - Toulouse - Rapporteur
Dr. S. Jobic - IMN - Nantes  - Rapporteur
Dr. J.-L. Deschanvres -  LMGP, CNRS, Grenoble INP Minatec - Grenoble (France)-  Thesis Director
Prof. N. D. Nguyen - SPIN La - Université de Liege  - Thesis Director
Dr. C. Jimenez  - LMGP, CNRS, Grenoble INP Minatec -  Grenoble (France)  - Thesis Co-director

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In

mise à jour le 18 septembre 2017

  • Tutelle CNRS
  • Tutelle Grenoble INP
Univ. Grenoble Alpes