Aller au menu Aller au contenu
Synthèse et propriétés de monocristaux, de poudres, films minces ou hétérostructures

Etudes à l'interface avec la matière biologique

> LMGP_ Recherche > IMMB

Etude des propriétés d’adsorption et d’agrégations des protéines à la surface des matériaux

OBJECTIVES

À l'aide de protéines recombinantes construites à partir de séquences de protéines naturellement adhésives, nous étudions leur capacité à s'auto-assembler pour former des fibres amyloïdes au contact de la surface de matériaux et de l'air. Cette stratégie pourrait être exploitée pour le développement de nouveaux adhésifs biomimétiques, collants dans des conditions sèches ou humides.
Logo Errmece
Notre partenaire collaboratif est: Le laboratoire ERRMECE de l’Université cergy-Pontoise



 

Cheurcheurs

Membres

FAIT MARQUANT

Une protéine recombinante inspirée de la séquence d'une protéine de ciment de la balane Megabalanus rosa peut être produite sous forme soluble et est capable de former un réseau fibreux à la surface d'un matériau.

 
Adsorption des protèines naturelles

mise à jour le 14 octobre 2019

  • Tutelle CNRS
  • Tutelle Grenoble INP
Univ. Grenoble Alpes