Aller au menu Aller au contenu
Synthèse et propriétés de monocristaux, de poudres, films minces ou hétérostructures

Etudes à l'interface avec la matière biologique

> LMGP_ Recherche > Funsurf

Nanostructures pour capteurs chimiques et biologiques

Objectif : élaboration de nanotransducteurs pour la détection « label-free » électrique ou optique de molécules organiques.
Le domaine des capteurs chimiques et biologiques portables et de faible coût est en pleine expansion. Les applications sont multiples : la médecine personnalisée de demain avec le diagnostic de biomarqueurs au chevet du patient, la surveillance en continu de l'environnement avec la qualité de l'air, de l'eau et des milieux biologiques, l'agroalimentaire... Notre challenge est de fabriquer des nanostructures transductrices tout en optimisant leurs caractéristiques : géométrie, sensibilité, spécificité, stabilité, fiabilité ainsi que robustesse.
  

Les études sont menées selon trois sous-axes de recherche:

FETs à base de nanonets semiconducteurs pour la détection électrique de biomolécules : ADN, acétone gazeux

FETs à base de nanofils semiconducteurs pour la détection électrique d’ADN

Capteurs chimiques optiques en mode guidé

 
​​​​​​​Plus d'infos...

Contact

Valérie Stambouli
(Valerie.Stambouli@grenoble-inp.fr)

Permanent staff

current non permanent staff (2018)

- PhD students:
Fanny Morisot, Morgane Bonnel, Mónica Vallejo Pérez, Tabassom Arjimand, Romain Bange
- Post-docs:
Thuy Nguyen, Maxime Legallais, Youngjin Kim

Current collaborators (2018)

- IMEP-LAHC, IMEM (Italie), SIMAP, Univ. Tampa (Floride, USA), KTH (Sweeden), LTM, ams Tech. (Austria), DCM (France), ENI Sfax (Tunisia), KTH (Sweden), Waterloo University (Canada), University of Pennsylvania (USA), Villanova University (USA)

FunSurf Axes

mise à jour le 30 avril 2019

  • Tutelle CNRS
  • Tutelle Grenoble INP
Univ. Grenoble Alpes