Aller au menu Aller au contenu
Synthèse et propriétés de monocristaux, de poudres, films minces ou hétérostructures

Etudes à l'interface avec la matière biologique

> LMGP_Présentation > LMGP_Actualites

Soutenance de Thèse de Mélanie LAGRANGE

Publié le 21 septembre 2015
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo
Soutenance 12 octobre 2015
9:30 am -  Grand Amphi Grenoble INP - parvis Louis Néel
Grenoble INP - Phelma
3 parvis Louis Néel - 38000 Grenoble
Accès : TRAM B arrêt Cité internationale
Free entrance - No registration

Physical analysis of percolating silver nanowire networks as transparent electrodes for flexibles applications

Lagrange-M-200.jpg

Lagrange-M-200.jpg

Thèse de Mélanie LAGRANGE

Keywords :
Transparent conducting materials, thermal annealing, density, nanowire dimensions, transparent heaters./
Mots-clés:
Matériaux transparents conducteurs, traitement thermique, densité, dimension des nanofils, films chauffant transparents./

Directeurs de thèse : Daniel BELLET, CNRS, Grenoble INP, LMGP, FM2N team, & Yves BRECHET, CNRS, Grenoble INP, SIMAP.
 

cliquer pour voir la liste des membres du jury/click here to see the jury members

Abstract : Physical analysis of percolating silver nanowire networks as transparent electrodes for flexibles applications

Transparent electrodes (TE) are used in a variety of optoelectrical devices. Among them, solar cells, flat panel displays, touch screens, OLEDs and transparent heaters can be cited. The physical properties of the TE influence the efficiency of the device as a whole. Such electrodes are fabricated from transparent conducting materials (TCM) that have been undergoing development since the 1950s, initially from metallic oxides. Among these transparent conducting oxides (TCO), indium tin oxide (ITO) is the most commonly used in solar cells, and television or smartphone screens. However requirements such as cost reduction, flexibility and low cost/temperature fabrication techniques have oriented the researches toward emerging TCM, mostly using nanostructures. Among them, metallic nanowire networks, and in particular silver nanowires (AgNW), already present optical and electrical properties approaching those of ITO, i.e. a high electrical conductivity and a high transparency. These two properties are intrinsically linked to the network density, therefore a tradeoff has to be considered knowing that when conductivity increases, transparency decreases. Some post-deposition treatments do exist, allowing an increase of the TE electrical conductivity without changing the network density. Several of these optimization methods have been thoroughly studied during this thesis work, especially thermal annealing. This method have been investigated in details to understand the different thermally-induced mechanisms of conductivity improvement. In addition, the investigation of thermal effects raised the question of thermal instability of the nanowires, which is also addressed and discussed in this document. The key issue of density optimization, allowing the best tradeoff between transparency and conductivity, has been investigated for nanowires with different dimensions. Nanowire size has a strong impact on the network properties. Thus, electrical properties, within the framework of percolation theory, optical properties such as transmittance or haziness, and even thermal instability have been linked to the nanowires’ dimensions and the network density by using simple physical models. Regarding the application of these emerging TE, studies were conducted on the application of AgNWs as transparent heaters, and the results are reported at the end of the document. Limitations arising from this application, like thermal and electrical stabilities, have also been addressed. To finish, preliminary studies conducted on new applications such as transparent antennas and transparent electromagnetic shielding using AgNW are presented.


Résumé :
 Analyse des propriétés physique des réseaux percolants et nanofils d'argent en vue de leur utilisation comme électrodes transparentes dans des applications flexibles
 

Les électrodes transparentes (ET) sont présentes dans de nombreux dispositifs optoélectroniques. Par exemple, on peut les trouver au sein de cellules solaires, d’écrans tactiles, d’OLEDs ou encore de films chauffants transparents. Les propriétés physiques de ces électrodes influencent l’efficacité de ces dispositifs. Les ET sont fabriquées à partir de matériaux transparents conducteurs (TCM) dont le développement a débuté dans les années 1950 notamment avec les oxydes métalliques. Parmi ces oxydes transparents conducteurs (TCO), l’oxyde d’étain-indium (ITO) est celui le plus communément utilisé dans les cellules solaires et les écrans de télévision ou de smartphones. Cependant, de nouvelles exigences telles qu’une réduction des coûts, la flexibilité et la fabrication à faible température et/ou faible coût, ont orienté les recherches vers de nouveaux TCM, notamment à base de nanostructures. Parmi ces matériaux émergents, les réseaux de nanofils métalliques, en particulier de nanofils d’argent, présentent déjà des propriétés optiques et électriques approchant celles de l’ITO, c’est-à-dire une conductivité électrique et une transparence élevées. Ces deux propriétés sont cependant intrinsèquement liées à la densité de nanofils constituant le réseau, et lorsque la conductivité augmente, la transparence diminue. Des traitements post-dépôt existent et permettent d’augmenter la conductivité électrique des ET sans changer la densité du réseau. Plusieurs de ces méthodes d’optimisation ont été étudiées pendant ce travail de thèse, en particulier le recuit thermique, analysé minutieusement afin de comprendre les différents mécanismes de réduction de la conductivité électrique induits par la température. L’examen des effets thermiques a soulevé la question de l’instabilité des nanofils en température, qui est aussi abordée et discutée dans ce document. Le paramètre clé de la densité de nanofils optimale menant au meilleur compromis entre transparence et conductivité a été recherché pour des nanofils de différentes dimensions. La taille des nanofils a en effet un fort impact sur les propriétés du réseau. Ainsi, les propriétés électriques, dans le cadre de la théorie de la percolation, les propriétés optiques comme la transmittance et le facteur de haze, et même l’instabilité thermique ont été reliées aux dimensions des nanofils ainsi qu’à la densité du réseau en utilisant des modèles physiques simples. En ce qui concerne les applications de ces ET émergentes, des études ont été menées sur l’application des réseaux de nanofils d’argent comme film chauffant transparent, et les résultats sont rapportés à la fin de ce document. Les limitations soulevées par cette application, comme les limites de stabilités électrique et thermique ont aussi été abordées. Pour finir, des études préliminaires menées sur de nouvelles applications comme des antennes transparentes ou le blindage électromagnétique transparent utilisant les nanofils d’argent sont présentées.

 



Membres du jury/Jury members
- Dr M.TREGER-DELAPIERRE - ICMCB, CNRS, Université de Bordeaux (France) - Rapporteur
- Prof. K. MASENELLI-VARLOT - MATEIS, CNRS, INSA Lyon (France) - Rapporteur
- Prof. J.N. COLEMAN - School of Physics, CRANN, Trinity college Dublin (Ireland) - Examinateur
- Dr J.P.SIMONATO - CEA Liten, Grenoble (France) - Examinateur
- Prof. N.D. NGUYEN - Physics departement, SPIN, Université de Liège (Belgium) - Examinateur
- Prof. D.BELLET - LMGP, CNRS, Grenoble INP Minatec, Grenoble (France) - Directeur de thèse
- Prof. Y.BRECHET - SIMAP, CNRS, Grenoble INP St Martin d'Hères, Grenoble (France) -Co-Directeur de thèse


A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Michele San Martin

mise à jour le 16 mars 2017

  • Tutelle CNRS
  • Tutelle Grenoble INP
Communauté Université Grenoble Alpes