Aller au menu Aller au contenu
Synthèse et propriétés de monocristaux, de poudres, films minces ou hétérostructures

Etudes à l'interface avec la matière biologique

> LMGP_Présentation > LMGP_Actualites

Structure électronique des phases MAX

Publié le 7 mai 2018
A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Détermination de la structure électronique des phases MAX

max2.jpg

max2.jpg

Les travaux de recherche coordonnés par Thierry Ouisse dans le cadre du projet ANR Maxycrist (2013-2019) ont permis de maîtriser la croissance de monocristaux centimétriques de pluiseurs phases MAX, en particulier du Cr2AlC.

La synthèse de monocristaux de ces phases nano-lamellaires permet de déterminer l’anisotropie des propriétés physiques liée à celle de leur structure. En particulier, les mesures «ARPES» permettent une évaluation presque directe de leur structure de bandes et de leur surface de Fermi.

T. Ito, D. Pinek, T. Fujita, M. Nakatake, S.I. Ideta, K. Tanaka, T. Ouisse, Electronic structure of Cr2AlC as observed by angle-resolved photoemission spectroscopy, Phys. Rev. B 96, 195168 (2017)

 

A+Augmenter la taille du texteA-Réduire la taille du texteImprimer le documentTélécharger au format PDFEnvoyer cette page par mail Partagez cet article Facebook Twitter Linked In Google+ Viadeo

Rédigé par Maria Carmen Jimenez Arevalo

mise à jour le 16 mai 2018

  • Tutelle CNRS
  • Tutelle Grenoble INP
Communauté Université Grenoble Alpes